Menu
Présentation

Un programme unique à Paris Descartes

En septembre 2011, la Licence Frontières du Vivant de l’Université Paris Descartes a accueilli sa première promotion d’étudiants au sein d’un programme unique et exceptionnel, à la fois du point de vue des contenus et de la pédagogie.

Citée par Le Monde, La Recherche et le Ministère de l’enseignement supérieur et de recherche (vidéo 11’20), la licence FdV se prépare aujourd’hui à accueillir les candidats pour la prochaine année universitaire 2018-2019.

Une licence scientifique interdiciplinaire

La licence Frontières du Vivant est une formation généraliste et interdisciplinaire, c’est bien plus qu’une licence de biologie. Elle vise à transmettre aux étudiants une solide culture scientifique centrée sur l’étude du vivant, toujours en interaction avec la physique, la chimie, les mathématiques, l‘informatique ou encore les sciences sociales. Le cursus attache autant d’importance à l’acquisition de compétences que de connaissances, aussi bien disciplinaires que transversales.

La spécificité de ce programme est de favoriser l’innovation pédagogique, en plaçant l’étudiant au cœur de son apprentissage à travers des enseignements, une sensibilisation à la recherche sous forme de projets et l’exploration de milieux professionnels : laboratoires, entreprises, associations. Les projets réalisés en groupe bénéficieront d’un accompagnement personnalisé et seront encadrés par des tuteurs et/ou pairs. Au cours des trois années, les étudiants seront amenés à prendre de plus en plus de responsabilités et d’autonomie.

La promotion Azote « 7ème promotion » intègre la licence Frontières du Vivant en septembre 2017

Soutiens et perspectives

La Fondation Bettencourt Schueller finance le fonctionnement de la Licence Frontières du Vivant et de ses activités pédagogiques innovantes, elle lui permet d’accueillir au CRI ses étudiants, leurs encadrants et les professeurs invités au cœur de Paris, dans des locaux dédiés, organisés pour maximiser les échanges entre disciplines.

Il s’agit d’un projet pilote de l’Université Paris Descartes, original au sein du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) Sorbonne Paris Cité, dont la formule est amenée à se développer dans les années à venir.