Menu
Débouchés

Débouchés professionnels de Bac+3 à Bac+5

La licence Frontières du Vivant est une licence généraliste et non-professionnalisante, qui s’adresse principalement à des étudiants désireux de poursuivre leurs études au-delà de la licence, en master recherche, master professionnel ou dans une école spécialisée (école d’ingénieurs, école de journalisme).

Aux étudiants qui souhaitent s’insérer dans le monde du travail directement après la licence, nous recommandons d’effectuer leur troisième année en licence professionnelle.

La Licence Frontières du Vivant dispense une formation par la recherche en sciences, mais les compétences et connaissances acquises par les étudiants au cours de cette formation leur donneront accès à deux types d’orientation :

  • Des cursus en lien avec la recherche scientifique : master, école d’ingénieur, enseignement, communication scientifique …
  • La liste des masters partenaires de la licence Frontières du Vivant est consultable ici
    Des cursus faisant appel aux compétences acquises par la recherche : par exemple développement de projets dans le monde associatif ou le secteur privé

Pour assurer à la fois la diversité des débouchés et l’acquisition de compétences spécifiques, les étudiants sont accompagnés tout au long de la licence dans la personnalisation de leur parcours.

En résumé, les débouchés hors master sont :

  • Une grande école / école d’ingénieur
  • La communication, médiation, journalisme scientifique,
  • L’entrepreneuriat dans le monde associatif ou le secteur privé (e.g. créer son entreprise)
  • La vie professionnelle dans une entreprise ou dans le secteur public

Dans cette perspective nous faisons intervenir :

  • Des professionnels des métiers de la recherche, du public et du privé : chercheurs, doctorants, techniciens, ingénieurs, laborantins, dirigeants, communicants, fonctionnaires en charge des politiques de la recherche en France et en Europe …
  • Des professionnels de l’innovation : chercheurs dans le monde industriel, ingénieur en R&D, créateur d’entreprises, entrepreneurs sociaux …
  • Des professionnels de l’éducation scientifique formelle (enseignants de sciences en primaire, collège, lycée, prépas, université) et informelle (musées de sciences, académie des sciences, ex La Main à la Pâte, associations de médiation scientifique, journalistes scientifiques).