Menu
Philosophie pratique de l’éducation et de la formation

Philosophie pratique de l’éducation et de la formation

Diplôme Universitaire Paris DESCARTES en formation continue

Objectifs

Cette formation diplômante vise le renforcement professionnel des acteurs de l’éducation et de la formation. Elle dispense un outillage conceptuel actualisé pour l’analyse des pratiques professionnelles et de leurs enjeux. Elle partage des ressources pour l’invention de dispositifs expérimentaux d’enseignement et de formation.

Public et prérequis

La formation est destinée aux professionnels de l’éducation et de la formation :
enseignants de toutes disciplines et de tous niveaux en éducation formelle ou non formelle, formateurs d’adultes, conseillers en formation, concepteurs de formation, consultants et évaluateurs, personnels de direction d’établissements, concepteurs des industries de formation (startups, éditeurs), animateurs de fablab, de living lab…
En formation initiale c’est un complément à la formation disciplinaire, dans un objectif de professionnalisation.
Le niveau demandé est celui d’une licence universitaire acquise.
Une dérogation est possible, sur la base de la motivation.

Programme

Le premier cours approfondit la dimension nécessaire et problématique de la formation du sujet humain à partir de ses enjeux politiques et à travers des exemples d’expérimentations, scolaires ou  non.

Il propose une analyse du concept d’éducation tel qu’il s’est constitué à l’époque moderne autour de trois enjeux: un enjeu politique, un enjeu socio-économique, et un enjeu clinique. Une attention particulière sera portée aux expériences pédagogiques menées dans une perspective d’égalité aux 19ème et 20ème siècles.

Le  deuxième  cours  appréhende  les  tensions  constitutives   et  réactualisées  du  modèle institutionnel républicain, articulé autour des principes d’égalité des chances et de laïcité.

Le premier cours interroge la nature de l’acte éducatif, entre travail, œuvre, action et pensée, et replace cet acte entre privé et public, entre monde présent et transmission.

Il s’agira d’aborder les enjeux éthiques des actes éducatifs à partir de trois perspectives : d’une part, la fondation de l’éthique sur le sentiment de respect, d’autre part la sollicitude comme renouvellement du rapport éthique à la personne vulnérable, enfin l’ancrage de la conscience morale sur la pratique de la pensée et de l’imagination du semblable.

Le deuxième cours abordera la problématique suivante : « Qu’est-ce qu’apprendre ensemble ? », en réfléchissant sur les enjeux philosophiques et la grande exigence de ce « ensemble ». Le fil sera double : épistémologique et éthique.

Il s’agira de comprendre à quelle(s) condition(s) une idée peut avoir du sens pour celui qui l’apprend – et comment se forme la relation éducative. L’analyse de ce qu’est un problème philosophique permettra de saisir les conditions nécessaires pour qu’un individu s’approprie réellement une idée ou un geste.

Exploration de l’hypothèse éthique et démocratique radicale suivant laquelle les processus d’apprentissage ne peuvent avoir lieu que si les individus établissent entre eux une relation d’égal à égal. En effet, un certain apprentissage du rapport à l’autre se joue au cœur de tout apprentissage et de toute relation éducative : s’y forme notamment la confiance en soi (en un sens philosophique et proprement éthique et pas seulement psychologique).

Le premier cours envisage la relation pédagogique comme une relation entre deux êtres de culture et de savoirs, c’est-à-dire entre deux êtres humains toujours déjà engagés dans une histoire linguistique, culturelle, collective, histoire dans laquelle il n’y a pas de « temps 0 », pour aucun des êtres en présence. On cherchera donc à nourrir d’un point de vue philosophique cette conception de l’enfant et de l’adulte comme pris dans un processus continu de formation.

Il s’agira de réfléchir au cinéma, à la télévision et à internet comme à trois opérateurs fondamentaux de subjectivation des masses au XXe et au XXIe siècles. En croisant les différentes approches possibles de la question (histoire, sociologie, anthropologie histoire de l’art, philosophie, critique de cinéma, etc.) autour de quelques cas concrets (la politique des auteurs des Cahiers du cinéma, l’évolution de la télévision, la révolution numérique, l’œuvre cinématographique de Peter Watkins, etc.), nous nous demanderons dans quelle mesure ces mass-médias audiovisuels ont pris en charge et/ou dévoyé une certaine promesse pédagogique, culturelle et démocratique, mais aussi dans quelle mesure ils ont transformé la manière dont nous percevons le monde et sommes en mesure de le critiquer.

 

 

 

Le deuxième cours discute la perméabilité de l’enseignement et de la recherche en humanités numériques, cette dernière prise comme ensemble de méthodes, de connaissances, mais aussi de présupposés. On discute aussi le pouvoir des humanités numériques sur les positions subjectives des enseignants comme des étudiants

Nous mènerons l’analyse épistémologique d’un cas particulier, et tenterons une extrapolation à des situations d’enseignement et d’apprentissage, en relation avec les thématiques du DU (expérimentation, éthique, relation, subjectivation).

Partage des travaux, questionnements et expériences individuels, portfolios personnels, accompagnement des cours, accompagnement pour le travail final.

Les modalités d’évaluation

L’évaluation est réalisée :
● d’une part aux conditions d’assiduité
● d’autre part par l’écriture puis la défense d’un mémoire.

Les plus / Compétences acquises

Renforcement professionnel, réflexivité et inventivité peuvent être mis au service d’une valorisation des carrières, d’un projet de conversion thématique, de préparation de concours, de qualification pour des nouveaux professionnels.

Lieu de formation

Centre de Recherches Interdisciplinaires
Tour Maine Montparnasse
33 avenue du Maine
75015 Paris

Déroulé

Durée
75 h de formation, dont 15h d’accompagnement pédagogique.

Module 1 « Philosophies politiques »
Deux cours :

  • “Philosophie et pédagogie expérimentale» 9h de Cours Magistraux + 1h de TD
  • “Philosophie des institutions » 9h de CM + 1h de TD

Module 2 « Humanismes et éthiques de l’éducation »
Deux cours :

  • « Les enjeux éthiques des actes éducatifs » 9h de Cours Magistraux + 1h de TD
  • « Les relations d’échange en contexte multiculturel » 9h de CM + 1h de TD

Module 3 « Philosophies de la culture et des savoirs »
Deux cours :

  • « Être et savoir» 9h de Cours Magistraux + 1h de TD
  • « Humanités numériques » 9h de CM + 1h de TD

+ Heures de tutorat : en continu tout au long de la formation, en suivi individuel et collectif (15h)

+ Travail personnel : en continu tout au long de la formation, travail individuel de lecture et d’écriture, accompagné par le tuteur

Contacts DU

Responsable du diplôme universitaire
Mme Sophie Audidière
(Université de Bourgogne-Franche Comté)

Coresponsable du diplôme universitaire
Mme Sophie Pène
(Université Paris Descartes)

Coordination & administration

Contact DU

Frederick Deleage – Ingénieur pédagogique de formation IIFR

Tél : 01 76 53 94 35

Aurelia Mohino – Assistante pédagogique

Tél : 01 84 25 94 35

Inscriptions
Service Commun de Formation Continue Université Paris Descartes
date limite : 7 janvier 2018 minuit

Descartes

Équipe enseignante

Sophie Audidière, Logiques de l’agir, Université de Bourgogne-Franche Comté /  responsable de la formation
Sophie Pène, Université Paris-Descartes / Institut innovant de formation par la recherche, co-responsable de la formation

Igor Krtolica,  Enseignant en philosophie
Anne-Claire Husser, Université de Lyon / Centre de recherche sur les liens sociaux
Antoine Janvier, Université de Liège / Unité de recherche en philosophie politique et philosophie critique des normes
Carole Widmaier, Université de Bourgogne-Franche Comté / Logiques de l’agir
Julien Pasteur, Université de Bourgogne-Franche-Comté
Sébastien Charbonnier, Université de Lille III

Calendrier

17, 18 et 19 janvier 2018 (module 1)
14, 15 et 16 mars 2018 (module 2)
16, 17 et 18 mai 2018 (module 3)
Soutenance des travaux
en novembre 2018

 

Tarifs

600 € en inscription individuelle
950 € avec prise en charge employeur

+ 300 € Frais de dossier, en sus

 

Mémoires