Menu
Diplôme Universitaire CREER

Créativité, Entrepreneuriat et Recherche

Diplôme Universitaire Paris DESCARTES en Formation initiale et Continue

Le 25 septembre en fin de journée, venez rencontrer nos responsables pédagogiques au sein de nos nouveaux espaces de formation, dans le quartier historique du Marais.

Inscription obligatoire ici

Apprendre les méthodologies créatives issues du monde de la recherche, de l’art ou de l’innovation sociale, et monter un projet pour ouvrir un nouveau chapitre de votre vie

Pourquoi ce DU ?

La société est en transition, en face de dangers, et devant d’extraordinaires opportunités de refondation. Transition écologique, révolution numérique, transformation du travail, de la politique, de l’école. Dans ce contexte, vous ressentez peut-être comme nous le besoin de créer, de chercher des solutions, d’entreprendre.

Les idées fusent autour de nous: Trajets courts (nourriture, déplacements, énergie), Classes inversées, Revenu de base, Écoles alternatives, Répartition des richesses, Agriculture durable, Décroissance, Neurosciences, Voiles solaires, Monnaies locales, Robots fermiers, Voitures électriques en kit, Nouveaux modes de vie, Recyclage, Fin de l’obsolescence programmée…  Tout semble possible, mais la barrière pour se lancer reste souvent intimidante. La page blanche angoisse.

Il nous faut acquérir les meilleures méthodes créatrices (et trouver la force intérieure) pour répondre aux nouveaux challenges planétaires. Devenir créatifs, chercheurs et entrepreneurs:

  • La créativité ? Observer, oser, essayer, associer, questionner, rebondir, faire des allers retours entre l’individuel et le collectif, la souplesse, le hasard, le rire, le jeu, la surprise…
  • La recherche ? Questionner, expérimenter, quantifier, modéliser, évaluer, remettre en doute, apprendre, repartir dans une autre direction, collaborer, se rebeller, s’émerveiller, et partager les nouveaux savoirs.
  • L’entrepreneuriat ?  Trouver dans ses tripes les raisons de partir à l’aventure, oublier sa zone de confort, prendre son souffle et disposer d’outils pour construire une action forte, durable, viable, qui réponde à un réel besoin, pour créer une solution utile et utilisée.

Les participants des deux premières promotions du DU CREER sont arrivés avec cette envie d’action pour changer leur vie et apporter leur brique utile à notre monde. Qui étaient-ils ? Entrepreneurs sociaux, chercheurs acteurs, toujours créatifs: D. a repensé un espace de co-gaming, inspiré par la psychologie positive et sa passion des jeux, M. a lancé une association pour la transmission de la mémoire et des archives LGBTQI et féministes, M. crée une école alternative au milieu du campus universitaire d’Orsay, ouverte sur la recherche et sur le monde, O. ouvre un laboratoire d’innovation médicale, pour inventer l’hôpital de demain, C. commence une thèse sur le bien-être des médecins, pour une santé plus humaine et bienveillante, H. se lance dans le commerce solidaire autour de l’artisanat de son pays d’origine, M. & J. travaille sur l’apport des sciences cognitives sur la conception d’espaces apprenants, N. a créé un MOOC pour aider les familles d’expatriés… Mais aussi, D., M., M., C., N. et tous les autres ont créé une famille joyeuse de créateurs, en perpétuel échange pour avancer dans leurs entreprises.

Le diplôme universitaire CREER répond au besoin de tous, étudiants, chômeurs ou professionnels, avec 9 mois de gestation d’un projet, une césure pour se lancer, faire le choix de réaliser un rêve et de ne pas le laisser de côté plus longtemps, faire d’un passé subi ou d’un futur souhaité un présent créatif, non pas seul mais dans le cadre d’un collectif en formation.

L’expérience du DU CREER, c’est:

  • Imaginer  un  projet,  identifier  les  connaissances  et  les  compétences  nécessaires à  sa  mise  en  œuvre.  Le  projet  se construit progressivement,  guidé par des  mentors  : chercheurs, entrepreneurs, philosophes, designers, artistes…
  • Apprendre les méthodes, les outils des créatifs, car nous sommes tous nés chercheurs, artistes, entrepreneurs et pouvons dans tout projet nous inspirer des attitudes de ces créateurs.
  • S’ouvrir aux nouvelles cultures innovantes. Découvrir entre autre l’univers du Centre de Recherches Interdisciplinaires, et de ses étudiants passionnés qui veulent grandir, apprendre, faire, pour mieux vivre. Le CRI allie la force de l’université, riche d’une tradition d’un enseignement accolé à la recherche, à la modernité des lieux d’innovation ouverts (makerspaces, hackerspaces…).

– Participer à une formation active, innovante, dynamique, interactive, en groupe réduit
– Entreprendre en s’appuyant sur l’expérience du groupe, de mentors et de la communauté du CRI
– Se lancer dans un projet ambitieux dans un environnement bienveillant, créatif, interdisciplinaire
– Bénéficier de séances de coaching individuels adaptées à vos besoins

Méthodologie du design thinking: Apprendre à comprendre les besoins / Concevoir une solution utile et utilisée / Prototyper rapidement / Communiquer sur son projet

Méthodologie de créativité: Outils de créativité individuelle et collective / Apprentissage des bons réflexes pour sortir de ses automatismes et trouver des solutions dans son environnement proche / Savoir agir sans être contraint par son passé et ses projections

Méthodologie de recherche: Compréhension de l’apport de la recherche dans les innovations technologiques et sociales / Synthétiser des connaissances scientifiques utiles à son projet / S’approprier les attitudes de chercheurs pour questionner son projet et expérimenter

Capacité de travail en équipe, interdisciplinarité

Intégration dans un réseau d’acteurs du changement

La formation s’adresse à :

Toute personne souhaitant apprendre des méthodes créatives pour se lancer dans un projet, en particulier dans l’entrepreneuriat durable et social, l’engagement associatif, la recherche, ou l’intrapreneuriat.

  • Des professionnels souhaitant transformer leur activité ou créer une activité nouvelle, au sein de leur activité, ou comme phase de tremplin.
  • Des personnes en phase de reconversion, cherchant à innover pour créer leur
    activité.
  • Des étudiants entrepreneurs, pouvant être en année de césure, du bac au doctorat.
  • Des personnes en phase de transition avant de se lancer dans un doctorat

L’autonomie et la capacité à collaborer sont nécessaires pour tirer les bénéfices de cette formation.

  • Les candidats doivent porter des envies et recherchent un cadre, des conseils, un appui matériel et humain pour réaliser ces envies.
  • Complémentaire, et préalable, aux offres d’incubateurs de start-up, la formation CREER se focalise davantage sur les apprentissages que sur l’aboutissement rapide du projet. Il s’agit de prendre le temps de comprendre comme se nourrir du monde de la recherche, de la réflexion philosophique voire artistique ou issue du design, de la collaboration interdisciplinaire et interculturelle, des opportunités toujours plus grandes offertes par le numérique, comme celle de se former tout au long de sa vie.

Conditions d’accès : 

  • Etre titulaire du baccalauréat,
  • Etre porteur d’un projet en phase de développement

Le jury d’admission composé des responsables du diplôme évaluera la recevabilité des candidatures et se réserve le droit de convoquer tout candidat pour renseignements complémentaires.

Débloquer des capacités créatrices chez des personnes ayant une envie de se lancer dans une entreprise créative au sens large (de l’écriture de roman à la création de start-up en passant par le projet de recherche). Inscrire son projet dans une réflexion plus large sur les transitions de la société et ses propres transitions personnelles.

Les capacités travaillées comprennent les compétences d’organisation, le design thinking, la créativité, la résilience, la réflexivité, l’intelligence collective, la capacité à apprendre. S’y ajoutent l’apprentissage d’outils et de techniques de base du créateur, de l’entrepreneur, du chercheur. Bénéficier d’un groupe dynamique et d’enseignants variés pour faire mûrir son projet de façon solide et durable.

A travers la pédagogie active (séances interactives, travaux en groupe, en classe inversée…), l’étudiant est placé au cœur de la formation et acquiert ainsi une posture de créateur et de chercheur.

Complémentaire aux offres d’incubateurs de start-up, la formation CREER se focalise davantage sur les apprentissages que sur l’aboutissement rapide du projet.

A l’issue de la formation, le stagiaire a défini les contours de son projet et établi les étapes nécessaires à sa réalisation.

A – Organisation de « temps collectifs »
Temps animés par l’équipe enseignante, pour travailler les compétences transdisciplinaires qui font l’ADN du créateur, du chercheur et de l’entrepreneur. Ces ateliers présentent une méthodologie qui se nourrit des exemples des projets de tous. Ils se déclinent en 5 modules :

1) Créativité

Déconstruction et reconstruction, Sortie du connu, Expressions, Nouvelles façons de faire

Activités : Exercices de créativité pour réinventer son projet, changer de regard; Réflexion sur la création à travers un travail artistique sur le quotidien de son projet.  

Projet de création collective proposé : Préparation d’une exposition exprimant le parcours créatif des individus et de la classe.   

2) Réseau et projet

Tribus, Diversité, Interdisciplinarité, Débats

Activités : Construction du groupe, analyse de ses motivations, exercices pour se positionner par rapport aux grandes transitions actuelles, débats autour des projets

Projet de création collective proposé : Participation à la création d’une tribu mondiale, pour imaginer des moyens de changer le monde.

3) Émotion

Psychologie, Relation, Cognition, Coaching

Activités: Conférences et exercices pour comprendre les ressorts de la psychologie d’un porteur de projet. Apprendre à s’auto-coacher et à coacher d’autres porteurs de projets.

4) Entreprenariat

Design, financement, marché, cadre

Activités: Apprendre les outils de base de l’entrepreneur. Analyser la solidité de son projet et le construire grâce aux outils du design thinking. Conseils pour passer à l’action.

5) Recherche

Activités: Ateliers pour comprendre les démarches et outils du chercheur, pour saisir l’apport de la recherche au créateur et à son projet. Apprendre à apprendre.  

Projet de création collective proposé: Design d’un projet de recherche participatif, autour d’une question définie par les étudiant.

B – Coaching individuel et collectif

Les étudiants se coachent mutuellement et avec l’aide d’un tuteur, en petits groupes (2 à 4). Chaque étudiant dispose d’un portefeuille de 6 heures de coaching individuel qu’il peut utiliser avec un ensemble large de coach ayant des compétences complémentaires.

C – Séminaire de conclusion : Exposition et présentation des projets.

D – Mémoire et soutenance.

Equipe pédagogique

Marie André-Ratsimbazafy, PhD, Co-fondateur de Paris Impact Investing
Isabelle Bonté-Hessed2, plasticienne et vidéaste
Fabienne Cazalis, PhD (ENS Paris, CNRS)
Amodsen Chotia, PhD (CRI, Université Paris Descartes)
Vincent Dahirel, Maître de conférence (UPMC)
Boris Haguenauer, Psychologue (Paris Diderot)
Amélia Legavre, doctorante (CRI)
Todd Lubart, Professeur et directeur du LATI (Université Paris Descartes)
Than Nghiem, créatrice et présidente (Institut Angenius)
Yvan Sigg, Artiste peintre et romancier
François Taddei, Directeur du CRI
Antoine Tesnière,Professeur (ILUMENS, APHP)

Dimitri Sandler, Phd (Gobelins l’école de l’image)

Et nos partenaires:

Positran Saphia Larabi
Haigo Caroline Caltagirone, Audrey Blanchard & Marine Dias

Tous  les  parcours  se  terminent  par  l’écriture  et  la  défense  d’un  mémoire,  qui  reprend  l’ensemble  des réalisations et en explique leur dimension créatrice, entrepreneuriale et de recherche.
Pour les participants en formation continue et initiale, la validation est effective lorsque :
● Le mémoire a été validé par les responsables du diplôme.
● Le mémoire a été défendu en présence d’un jury qui valide alors l’obtention du diplôme.

Les deux premières promotions ont évolué dans un climat de bienveillance, de collaboration, d’émulation. Qui étaient-ils ? Voici quelques histoires des apprentis créateurs du DU !

Aventures créatrices du DU CREER #1

Damien travaille depuis longtemps dans une entreprise de service informatique. Passionné de jeux, rêveur d’une société ludique, apaisée, il pense à quitter son boulot pour ouvrir un lieu original, entre le café et la salle de jeux, espace de co-gaming à l’ambiance familial. Il pense le lieu, son mobilier, ses activités. Le cours de psychologie positive l’incite à donner une dimension de “lieu positif” à son projet, et les cours de design thinking font évoluer son approche pour mieux correspondre aux utilisateurs. Damien se donne maintenant à fond pour financer le projet.  

Marine finit son master recherche en sciences sociales, et aimerait prolonger son métier de chercheur en commençant un doctorat. Elle souhaite également se familiariser avec le monde du numérique qui l’attire et l’effraie en même temps. Au fil du DU, son travail de recherche sur les archives lesbiennes et sa rencontre au DU avec Thanh Nghiem, notre “magicienne pollinisatrice de tribus qui changent le monde”,la pousse à monter son association et organiser ses premiers évènements; inspirée par le CRI, elle n’hésite plus, elle se lance.

Elisabeth est infirmière. Elle est également pratiquante passionnée de Qi Gong, de culture asiatique. Son parcours au DU lui a permis de questionner ses passions et ses envies, et penser les premières brique d’un projet de création de cours, pour développer l’humain dans son intégralité. Sa double compétence médicale (occidentale) et de pratique artistique corporelle (orientale) lui permet de porter un regard neuf, interculturel et interdisciplinaire, sur des activités permettant de se reconnecter à l’essentiel, aux sens, au monde, à son corps. Son mémoire du DU a permis de solidifier sa réflexion, primordiale pour sa pratique naissante d’enseignante.

Allan et Marin travaillent tous les deux à la SNCF. Ils viennent au DU à un moment charnière de leur parcours, le commencement d’un doctorat entre la SNCF et un laboratoire de recherche. Allan cherche dans le champ de la psychologie expérimentale, Marin dans la physique sociale. Tous deux essaient d’analyser, comprendre, modéliser le comportement des usagers de la SNCF. Analyse cognitive de la signalisation, ou comportement collectif de foules sur un quai. Tous les deux pleins de projets, et d’envies, le DU fût l’occasion de prendre du recul sur leurs pratiques créatrices, à la fois en tant que chercheur et militants.

Le DU CREER#1, ce furent aussi Naiane, étudiante en biologie créant une association au CRI pour partager des pratiques pédagogiques innovantes avec le plus grand nombre; Hélène, cadre et mère de famille cherchant à développer sa créativité pour se lancer dans des projets éducatifs; Elena, finissant son master et montant sa boîte de production de films de niche; Hawa, commençant son commerce d’import d’art africain avec son pays d’origine, le Mali; Haitham et Thibault, leur groupe de rap multiculturel créant des évènements pour les grandes entreprises et les réfugiés; Aicha, passant d’un master en sciences humaines au monde du football.

Changer l’école, l’hôpital et le monde avec la promo DU CREER #2

Le thème de l’éducation, de la société apprenante était très fort dans la promotion CREER#2.

Avec ses collaborateurs, Marie crée une école d’inspiration “démocratique” sur le plateau de Saclay. Avec le DU, elle fait progresser son projet d’école adossée à la recherche. Par l’intermédiaire de Thanh, elle intègre son mouvement des crapauds fous, rencontre Cédric Villani et de nombreux acteurs qui l’aident à avancer dans son projet. Au CRI, elle bénéficie entre autre de l’expérience de François Taddei, d’Ange Ansour et ses savanturiers/ecole de la recherche. Le local est maintenant trouvé, au sien même du campus universitaire d’Orsay.  

Tout comme Marie, Valérie ouvre également une école, un collège, et a aussi bien avancé pour définir son projet et trouver des moyens pour le mettre en place.

Marion complète le trio des créatrices d’école, mais avec un tout autre angle, celui de l’architecture. Diplômée d’école d’archi et de design, Marion commence une thèse au CRI sur les espaces propices aux apprentissages, sous la direction de Joël Chevrier. Hyperactive, Marion a été leader d’un club étudiant “architecture cognitive”, a participé à plusieurs projets du gamelab pour faire des kits éducatifs, documente minutieusement ses méthodologies, y compris celles qu’elle a apprises au DU CREER, pour les partager. En plus de la préparation de son sujet de thèse, elle a participé activement à l’aménagement du nouveau bâtiment du CRI. Tout comme Marion, Juliette s’intéresse aux liens entre espaces et cognition. Elle continue son master de sciences cognitives tout en menant aussi une vie associative riche.

Saliha est engagée dans la promotion de la santé bucco-dentaire pour les jeunes. A l’entrée au DU, elle voulait ouvrir un tiers-lieu dédié au développement de projets de services innovants. Mais l’approche de Saliha est très originale, basée sur l’esthétique des projets, et le cours de design thinking ainsi que l’analyse de travaux de recherche l’ont convaincu qu’il y avait déjà beaucoup à faire à une échelle plus modeste, en proposant des modules de cours pour collégiens, les formant à créer leurs propres projets de promotion de santé.  

Car en plus de la transformation de l’école, c’est aussi la transformation de la santé et du système de santé publique qui fut au coeur de la promotion CREER#2.   

Cloé est chef de clinique. Elle subit et s’interroge sur le mal-être chronique des médecins, la suractivité, et leurs conséquences sur le soin prodigué aux patients. Elle veut mettre le bien-être, mais aussi la bienveillance, au coeur du système hospitalier. Sa stratégie pour cela est de sensibiliser les médecins dès leurs études, en proposant des modules inspirés des dernières recherches sur les effets de la méditation, de l’écoute de son corps…. Pour construire ses modules, s’immerger dans sa problématique, questionner ses hypothèses, mais aussi prendre du recul, Cloé fait le pari de commencer une thèse, laissant provisoirement son service de côté. Ayant réussi à intégrer l’école doctorale du CRI, de médecin elle devient chercheur.

Olivier est médecin interne. “Curieux, candide, courageux”, comme le préconise J. Gamblin qu’il cite dans son mémoire du DU, il interroge tout ce qu’il voit et vit à l’hôpital, et émet le rêve d’un service hospitalier qui se réinvente, ne reste pas à côté des révolutions technologiques et sociales qui traversent aujourd’hui notre société. Meneur d’une association de docteurs, attiré par l’esprit d’interdisciplinarité et d’indiscipline qui rode au CRI, Olivier propose un projet de laboratoire de l’hôpital de demain, le murit au sein du DU, et trouve des appuis financiers et logistiques au CRI pour le réaliser.

La promo #2 de CREER, c’est aussi Nelly, venue sans idée mais désireuse de mettre sa vie au service des autres, qui a lancé triomphalement en juin son MOOC pour aider les parents expatriés; Marc, inventeur de langage, de numération, à la fois technicien, philosophe et artiste, qui continue à approfondir ses créations avant d’écrire un livre pour les partager; Stéphane, le geek humaniste de la deuxième promo, à la recherche de l’appli magique qui recrée les liens sociaux par la musique.

Contacts DU

Coordination & Administration
Fréderick Deleage – Ingénieur pédagogique de formation
IIFR – —
Aurélia Gonzalez-Mohino – Assistante pédagogique
IIFR – —

Responsables pédagogiques universitaires :
Vincent Dahirel – Maître de conférence
Amodsen Chotia – coordinateur IIFR

Responsables pédagogiques :

Module Recherche : Vincent Dahirel

Module Entrepreneuriat : Caroline Caltagirone

Module Créativité : Ivan Sigg

Module Emotion : Boris Haguenauer

Module Réseau : Thanh Nghiem

Descartes

Modalités

Admission

Les candidatures sont ouvertes !

Merci de renvoyer votre dossier de candidature (Cv et lettre de motivation) à du.creer@cri-paris.org.

Calendrier

De décembre 2018 à juin 2019.
1 semaine immersive début décembre. Puis, de manière régulière, des jeudis, en fin de journée ainsi que certains vendredis et samedis, toute la journée.

Calendrier plus précis ? contactez du.creer@cri-paris.org

Durée totale de la formation

– Les enseignements : 114 heures

Lieu principal : Centre de Recherches Interdisciplinaires, Paris

Capacité d’accueil maximum : 25 participants

Tarifs 

Coût de la formation :

Inscription à titre individuel :  1200€
Inscription avec prise en charge : 2200€
Tarification étudiante : 650€

Frais de dossier en sus : 300 €