Menu
Médiation scientifique innovante

DU Médiation scientifique innovante

Diplôme Universitaire en formation initiale et continue

Tutelles

CRI – Université Paris Diderot – Groupe TRACES

Objectifs

– stimuler une réflexion critique sur la communication des sciences et des techniques (CST)
– fournir une boite à outils adaptée aux dispositifs de médiation scientifique innovants/émergents
– immerger les étudiants dans un vaste réseau de professionnels de la CST

Responsable du diplôme

Jean-Marc Galan

Spécificités

– focus mis sur les dispositifs de diffusion de CST émergents/innovants
– approche pédagogique pratique commune aux projets, IIFR « Apprendre en faisant »
– format compact. Le D.U se déroule majoritairement en soirées durant deux mois à compter de février 2017

Public visé

– étudiants de formation scientifique, enseignants, ou tout salarié concernés professionnellement par les métiers de la médiation scientifique
– chercheurs qui consacrent une part importante de leur activité à la communication scientifique et technique
– journalistes/étudiants journalistes qui souhaitent se spécialiser dans la communication scientifique

Informations pratiques

Date limite pour candidater  : 13 jan 2017
Dates de la formation : du 31 jan  au 31 mars 2017
Durée totale : 119h de cours/ateliers répartis sur 2 mois
Lieux des cours : CRI et Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes à Paris

Coûts

frais d’inscription administrative à l’université Paris Diderot
+ frais pédagogiques (tarifs sous réserve de validation Universitaire)
Étudiant(e) en formation initiale : 550€
Personnel dans le cadre de la formation continue :
Sans prise en charge par employeur/organisme : 770€
Avec prise en charge par employeur/organisme : 1490€

Contacts DU

Coordinateur du DU 'Médiation scientifique innovante'
  • Introduction au D.U (21h)

    Responsable :  Jean-Marc Galan

    Intervenants : Matteo Merzagora, Jean-Marc Galan

    Ateliers de communication des sciences et rencontre avec des acteurs de l’écosystème de la CST.

  • Nouveaux enjeux de la diffusion de la CST (6h)

    Responsable : Matteo Merzagora
    Intervenant : Matteo Merzagora

    Susciter des vocations scientifiques, apaiser les relations science et société… que penser des objectifs traditionnellement assignés à la diffusion de la CST? Quels autres objectifs peut-on imaginer ?
    Comment et pourquoi respecter les imaginaires et les valeurs du public lors d’une action de médiation scientifique? Peut-on réduire la diffusion de la CST à une transmission verticale des connaissances?…

    Au travers de ces différentes questions, le contenu de cette UE fait référence aux travaux théoriques venus des STS (Science and Technology Studies) et à l’expérience pratique des intervenants.

  • Formats courts (9h)

    Responsable : Jean-Marc Galan

    TED, TEDx, Ernest, 13min, Ma thèse en 180sec… les formats courts rencontrent un certains succés dans le monde de ta CST. Cette UE propose un aperçu et une mise en pratique des méthodes mises en oeuvre dans ces dispositifs de communication des sciences.

  • Controverses socio-techniques (15h)

    Responsable : Francesca Musiani
    Intervenants : Clément Mabi, Charlotte Barrois de Sarigny

    Dans notre société “du risque”, le modèle dans lequel la science et la technique gouvernaient la dynamique de l’innovation laisse peu à peu la place à un modèle d’innovation distribuée et d’expérimentation collective. Cette transformation met en scène de nouveaux acteurs, pose la question de leur coordination, les confronte à une pluralité de sources de connaissance, impose la prise en compte des effets inattendus produits par les technosciences. Ce modèle nous confronte notamment, en tant que citoyens et professionnels, à la dimension politique des “controverses sociotechniques”, ces débats qui engagent des connaissances scientifiques ou techniques non stabilisées et qui conduisent à des affaires embrouillées, mêlant des considérations juridiques, morales, économiques et sociales.

    Cette UE propose une approche interdisciplinaire à l’analyse des controverses socio-techniques. Elle fait dialoguer les notions et les concepts clé de ce domaine avec des exemples et cas d’étude pratiques. L’UE inclut des séances par des intervenants extérieurs, autour des méthodes de quantification et visualisation des controverses, des interactions entre science et débat public, et des jeux de discussion appliqués aux controverses.

  • Journalisme scientifique (16,5h)

    Responsable : Jean-Marc Galan
    Intervenants : Jean-Marc Galan, Thibaud Dumas

    L’objectif de cette UE est de sensibiliser et former les étudiants aux problématiques et aux méthodes propres au journalisme scientifique dans le domaine des sciences et des techniques. Comment faire une veille scientifique efficace? Quelles sont les sources et les outils de cette veille ? Comment “trouver un angle” pour traiter des sujets techniques? Quelles sont les particularités des interactions journalistes-chercheurs?…

    La partie TD de l’UE est une mise en pratique du cours. Elle consistera pour les étudiants à monter une émission de radio scientifique en expérimentant les différents formats radiophoniques (interview, micro trottoir, revue de presse, chronique…).

  • CST sur le web (12,5h)

    Responsable : Antoine Blanchard
    Intervenants : Antoine Blanchard, Gayané Adourian, Sébastien Carassou, Amodsen Chotia, Pierre Kerner, Pierre-Carl Langlais

    De Wikipedia aux blogs de science, de Twitter aux forums de discussion, des « serious games » aux applications pour smartphones, la médiation des sciences prend sa place sur le web avec ses hauts et ses bas. L’objectif de cet UE est de fournir les concepts permettant d’appréhender les spécificités du web (communautés, agrégation, désintermédiation…) et de se familiariser avec les outils (flux RSS, Twitter, blogs…) permettant de contribuer à la grande conversation des sciences en ligne.

  • Innovations muséologiques (9h)

    Responsable  : Matteo Merzagora

    Les musées et centres de sciences représentent une forme particulièrement intéressante de médiation scientifique car ils incluent la plupart des autres medias (manip interactives, ateliers, spectacles immersifs, objets historiques, rencontres avec les chercheurs… ). Au delà de cette variété de formes, ils incluent physiquement le public, et permettent ainsi de connaitre ses réactions, ses envies, etc.

    Cette UE introduit aux principes généraux de la muséologie scientifique contemporaine. Elle inclue un travail pratique « l’exhibition game » qui permet de comprendre le subtil équilibre entre créativité et rigueur à la base de tout travail muséologique.

  • Médiation scientifique face au public (15h)

    Responsable : Paul Boniface

    Intervenants : Paul Boniface, Fabien Descamps

    Cette UE pratique se propose d’explorer quelques techniques empruntées au monde du théâtre et de la scène, pour développer ses qualités d’orateur. L’objectif étant que chacun puisse se constituer une routine de préparation, adaptée à ses besoins spécifiques.

    D’une part, nous aborderons les techniques de relaxation, de respiration, et de conscientisation des tensions corporelles. Nous travaillerons aussi la voix, par des échauffements, des exercices d’ouverture et de placement.

    D’autre part, il sera question de développer nos qualités d’écoute active et de perception du moment présent. De prendre conscience de ce qui nous échappe, de ce que l’on donne à voir de nous, malgré nous, pour l’utiliser à bon escient dans la relation face public. Nous proposerons des mises en jeu concrètes pour s’exercer à être disponible, s’adapter, voire improviser face à une réaction, une situation inattendue dans le public.

  • Créer un événement de CST (15h)

    Responsable :  Jean-Marc Galan

    Cette UE intervient en fin de cursus et constitue le point d’orgue de ce DU.

    Colloque, atelier, barcamp, conférence … le contenu, le format, le public et l’organisation de cette UE est laissé à l’appréciation des étudiants.